Petit forum sympa qui vous rapproche de la nature, paradis des végéta*iens et écolos!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum a atteint les 100 membres!! Merci à tous de le faire vivre!!!

Partagez | 
 

 Equitation... exploitation...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Equitation... exploitation...   Jeu 1 Juil - 15:46

J'ouvre un topic ici pour avoir des avis de ceux qui ne sont pas cavaliers, mais aussi de cavaliers, sur l'équitation.
C'est une forme d'exploitation animale, c'est aussi ce qui fait que nous avons toujours de chevaux en Europe à l'heure actuelle.

Je ne vais pas donner mon avis tout de suite, déjà parce que je suis en pleine réflexion en ce moment, ensuite pour ne pas influencer vos réactions Wink

Je développerai un peu plus tard :)
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 1 Juil - 22:45

J'ai fait du cheval petite, j'ai été parfois très étonné de certaine pratique, aujourd'hui je les trouve limite barbares, méchantes...
Du style : un petit poney très speed, a qui on a mis un long et assez fin élastique (comme celui on ou s'amuse a jouer dedans quand on est gamin) pour l'empêcher de courir quand elle est montée, etc ..
La mono qui fait descendre une jeune cavalière de son poney pour le "matter un peu" lui dire qui commande etc ...
Et puis, bien sure, le mord ... Peu de cavalier le perçoive comme un objet de souffrance, si le cheval va a gauche c'est par ce qu'il a mal, si il s'arrête c'est parce qu'on tire directement sur sa bouche et qu'il a compris quand continuant ca ne ferait que renforcer cette douleur.... Je me rappelle qu'un super prof de Français nous a expliqué cela, une cavalière "amoureuse du cheval" n'a même pas voulu l'entendre....

Le cheval qui est utilisé comme une véritable machine en centre équestre, tout le temps en "balade" ...

Après j'ai entendu parlé de centre équestre qui n'utilise pas de mord (j'ai tout de suite vu ca sur ton avatar aussi ^^), ca me parait déjà mieux, après il faut voir comment les chevaux sont exploités ..
Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 1 Juil - 23:46

Bon c'est un sujet que je connais extrêmement bien et c'est pour ça que j'attends des réactions, parce que ça permettrait de rebondir sur les idées que vous avez san sfaire un exposé barbant pour les neophytes.

Mais sans entrer dans les détails des pratiques, la pensée admise est de dire donnant-donnant : je t'offre un abri et à manger, en retour tu travailles pour moi. Sachant que le cheval est un des rares animaux domestiques à être herbivores (évidemment, faut qu'ici justement tout le monde ou presque ait des rats loool c'est pas très représentatif de la population Wink ), il est dans une quête permanente de sécurité.
En cela l'humain est providentiel. Il est fini le temps où les chevaux craignaient les prédateurs et devaient être sans cesse sur le qui-vive.
C'est un premier point.

Ensuite sachant que les chevaux ne sont plus utilisés pour la guerre ni pour l'agriculture (ou si peu), que de plus ce sont des animaux qui nécessitent beaucoup de soins et des conditions de vie contraignantes (grands espaces avec terrains variés, etc) et que c'est une masse imposante potentiellement dangereuse et émotive, ils seraient donc éteints ou presque (restent quelques familles sauvages aux Etats-Unis et en Mongolie notamment) à aujourd'hui s'il n'y avait plus d'équitation.
C'était un deuxième point, très contestable, puisque tout dépend des conditions de vie : vaut-il mieux exister pour être torturé ou ne pas avoir existé???

On en vient à la torture, parce que c'est ce qui se passe même si c'est chaleureusement applaudi et noté généreusement sur les terrains de concours.
L'usage d'un mors en soi n'est pas un acte de barbarie, si on l'utilise avec tact, légèreté, si on a enseigné au cheval comment jouer avec et si on ne cherche jamais de rapport de force. En gros, si on est un vrai bon cavalier inspiré de l'école française d'équitation, dite de légèreté, ou si on est un vrai bon westerner.
Ces deux catégories de cavaliers sont rares. Car ce qui tient l'argent dans le milieu, c'est ce qui a un public.
C'est à dire les courses et les JO.
- Les courses :
Chevaux mis à l'entrainement à partir d'1 an et demi, en gros des bébés... à 3 ans beaucoup ont déjà des soucis de tendons et de croissance. A 4 ou 5 ans ils sont pour la plupart réformés : comprendre par là vendus à la boucherie ou à des particuliers, qui se rendent très vite compte que le cheval est traumatisé, si c'est un trotteur il ne sait plus galoper car on lui a enseigné que c'était la plus grosse co**erie à ne pas faire (à coup de... coups), si c'est un galopeur (pur sang) il a probablement eu un accident, il s'en sort donc avec des soucis de bassin et là aussi des tendons plus ou moins en vrac...
Quand c'est du steeple, il est relativement fréquent qu'ils se fauchent sur des haies, se fassent une fracture et c'est donc l'euthanasie.
Le tout avec des embouchures (des mors) toutes plus sévères les unes que les autres.
Les cracks sont chouchoutés et valent une fortune, mais combien de centaines de chevaux "cassés" pour une star du PMU?

- Les JO :
Il y a 3 disciplines :
--> l'obstacle (CSO) : on voit des chevaux de sport magnifiques, chauds, hyper généreux qui se donnent et qui accusent parfois les fautes de leurs cavaliers, qui les sauvent aussi lors de mauvaises coordinations dans le couple. On voit des montagnes de muscles sauter des montagnes, en enchainant de manière très technique un parcours qui réclame équilibre et cadence. C'est très beau. On voit aussi des cavaliers cisailler la bouche de leurs chevaux devant l'obstacle soit disant pour les recadencer, donenr des coups dans la bouche et/ou les piquer à l'éperon quand ils pensent que ça risque d'être difficile de couvrir l'obstacle qui suit.
Résultat : en club les mauvais moiniteurs qui s'inspirent de ce spectacle tant cautionné par les juges et sponsors, conseillent à leurs élèves de faire de même. On a alors une génération de jeunes cavaliers qui cisaillent la bouche de leurs chevaux pour les ralentir... supeeer.

--> le dressage : c'est le dressage allemand, ou encore hollandais qui tient le haut des podium. Pourquoi? Je ne sais pas, mais ce qui stsûr c'est que si le cheval brille et exécute des figures, il n'est ni décontracté, ni heureux, ni dans une position confortable.
J'aurais vite tendance à entrer dans les détails car cette discipline me passionne. Mais en gros sachez juste que le dressage d'école allemande demande au cheval des positions qui sont purement et simplement nocives pour son corps, mais aussi pour son état mental (vision limitée, difficultés à déglutir, tensions nerveuses extrêmes...). Mais c'est ça la médaille d'or des JO, alors les moniteurs mal inspirés enseignent dans cet optique à leurs élèves. Et zoup on a une génération de cavaliers qui apprennent à utiliser bien des artifices pour donner au cheval une position sans même en connaitre les réels effets sur sa santé.

--> le complet (CCE). Ca combine une épreuve de CSO, une épreuve de dressage et une épreuve de Cross, c'est à dire un parcours avec des obstacles simulant des situations naturelles (fossés, troncs d'arbres...). C'est une épreuve qui demande beaucoup de courage et de confiance pour le couple. C'est aussi une épreuve qui a fait et fait encore des morts, tant humains qu'équins, car les hauteurs sont énormes et les terrains plus ou moins faciles à appréhender.

Bon je ne vais pas faire l'inventaire de toutes les disciplines qui existent (endurance, disciplines western etc que je connais nettement moins bien).

bref.. les pratiques observées et enseignées dans bien des centres équestres sont catastrophiques.
Pour les chevaux et même pour les cavaliers, qui s'ils ouvrent un jour les yeux, devront tout réapprendre, ou si ce n'est pas le cas, risque l'accident à force de chercher sans cesse le rapport de force avec un animal contre lequel il a déjà perdu.

Autre point : il y a depuis plusieurs années un nouveau courant équestre très à la monde, on parle d'équitation éthologique, l'éthologie étant l'étude du comportement.
Bon rien que dans l'expression, on voit déjà que ça ne veut rien dire et qu'il y a un gros coup de pub derrière, mais peu importe.
Oui c'est du marketting, mais oui aussi il y a de vraies valeurs derrière et oui c'est bénéfique pour la condition de chevaux, d'une manière globale.
On parle de monter sans mors, de laisser les chevaux pieds nus (sans fers), on condamne la vie au box, on rêve de jouer avec son cheval, d'en faire un vrai partenaire de vie et non plus simplement un outil ou un piedestal.
Il y a là aussi des écueuils et il ne faut pas croire que cest forcément signe de douceur.
Mais quand même, nette progression dans l'ouverture d'esprit, dans le questionnement personnel et je connais bien des chevaux qui prennent plaisir à évoluer avec leur humain.

Quand on voit un cheval jouer (ce qui n'est normalement pas le cas à l'état naturel, le cheval adulte passe tout son temps à manger et surveiller les éventuels prédateurs, mais on a ôté ce dernier besoin, il a donc le temps de s'autoriser à interagir avec nous), quand on le voit aller de lui-même en liberté sur un obstacle rigolo ou faire tous les tours qui lui ont été appris juste pour montrer comme il sait faire plein de choses, quand on voit des chevaux mettre le nez dans leur licol d'eux-mêmes, quand on les voit curieux de se balader un peu partout avec nous... bref on ne peut que se dire qu'ils sont heureux comme ça. Que le compromis est bien trouvé.

Mais ce n'est pas la majorité des chevaux, en tout cas pas encore... très très loin de là. Et il y a des jours où on leur demande des choses dont ils n'ont pas envie, il y a aussi toute la partie apprentissage au début qui passe par des contraintes, plus ou moins rudes, plus ou moins bien gérées...

Donc oui c'est bien une exploitation, mais doit-on imaginer un monde sans chevaux, pour éviter d'avoir des chevaux qui souffrent?
Je n'ai pas d'avis tranché... j'aime tellement être à leur contact, j'ai tellement d'amour pou le mien qu'un monde sans chevaux me paraitrait bien vide et terne. Mais c'est un vision égoiste Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
Lala
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : végétarienne
Messages : 141
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Ven 2 Juil - 0:09

J'ai tout lu cheers

Pour réagir, moi j'y connais vraiment pas grand chose au monde équestre, hormis un stage de 3 jours en écurie quand j'étais en 3eme...
Je dirais que parmi les animaux que l'homme a domestiqué, le cheval est le plus exploité selon moi (hormis ceux qui servent à être mangés...). On leur en demande énormément, bien plus qu'à un chien, un chat, un rat ou autre. bien sur il y a des chiens et chats de concours aussi, mais c'est un autre sujet. La quasi totalité des chevaux sont élevés dans le but de servir la passion pour l'équitation. Rare sont les gens qui possèdent des chevaux pour le plaisir de les voir gambader dans un pré. beaucoup de gens sont "passionnés par les chevaux", mais je pense qu'ils sont surtout passionnés de ce qu'ils peuvent faire avec... Les mords, les fers.... sont des choses sur lesquelles un passionné devrait se demander "est ce utile au bonheur de mon cheval, est ce que ca correspond à sa nature?". Bien sur la plupart des gens leur veulent du bien aux chevaux, mais ils ne voient pas que certaines choses qui leur semblent normales ne le sont pas.

Monter un cheval n'est pas de l'exploitation selon moi, car souvent le cheval aime autant que son maitre. Pour moi l'exploitation commence quand le maitre monte son cheval sans se demander si le cheval en a envie, ces poneys qui marchent toute la journée avec des enfants sur le dos, ces chevaux qui s'entrainent sans arrêt pour la gloire de leur maitre...

J'arrête parce que ce n'est qu'un avis personnel, j'y connais rein et ne veux pas dire de bêtises non plus, mais voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Ven 2 Juil - 0:19

oui mais c'est justement l'avis des gens extérieurs qui m'intéresse, c'est le point de vue qui me manque Wink merci!
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
Lala
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : végétarienne
Messages : 141
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Ven 2 Juil - 0:47

D'accord :)
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : Vgr->Vgl
Messages : 1457
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 33
Localisation : Pyrénées Atlantiques

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Ven 2 Juil - 1:18

Bon pour être honnête je lirai tout ensuite, comme ça moi pas influencée^^

J'ai tjs adoré les chevaux, mais pas les moyens d'en faire une passion.

De plus, depuis tte petite je trouve que les gens qui en font à haut niveau ne traitent pas bien leurs bêtes.

J'ai une amie qui faisait des compètes etc, ben les fois où je l'ai accompagnée j'ai été choquée en fait...

L'homme se sent supérieur au cheval, rien que ça ça me débecte...genre sans l'homme le cheval ne serait rien, et le cheval doit obéir, aller ici, là, etc, car monsieur (ou madame^^) l'a décidé.

Je reconnais cependant que certains passionnés agissent avant tout dans le but d'épanouir un cheval, et une réelle relation fusionnelle s'installe, et je trouve ça magnifique Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://vegan-attitude.bbactif.com
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Ven 2 Juil - 9:56

Luciole a écrit:
De plus, depuis tte petite je trouve que les gens qui en font à haut niveau ne traitent pas bien leurs bêtes.
J'ai une amie qui faisait des compètes etc, ben les fois où je l'ai accompagnée j'ai été choquée en fait...
Ca me rassure que ce soit votre perception, parce que le nombre de neophytes que je vois baver devant des chevaux malmenés au Salon du Cheval par exemple... ça me retourne.

Luciole a écrit:
L'homme se sent supérieur au cheval, rien que ça ça me débecte...genre sans l'homme le cheval ne serait rien, et le cheval doit obéir, aller ici, là, etc, car monsieur (ou madame^^) l'a décidé.
Oui alors ya quelques nuances à apporter, dans le sens ou le cheval est un animal qui a un sens assez clair de la hiérarchie : celui qui fait bouger l'autre est le "référent", le "leader". Etant encore malgré tout un animal redoutant le danger, le cheval n'est serein que s'il sait qu'il peut compter sur un référent. Donc s'il a un vrai leader avec lui, qui lui pose des limites. Il n'est nul besoin pour ça de violence ni même de contact physique, les chevaux fonctionnent beaucoup à l'intimidation, par suggestion.
Dans notre monde humanisé, un cheval qui se fait la malle au milieu des voitures est en danger de mort et peut causer la mort d'humains. Il y a donc des "ordres" qui doivent être clairs et que le cheval doit impérativement respecter, pour sa propre sécurité et celle de nos pairs. Donc dans certains cas l'obéissance est requise.
Cela dit, quand on s'y prend bien, on peut obtenir cette obéissance apparente tout simplement parce que le cheval trouve son confort en restant près de nous par exemple. Parce qu'on est un partenaire fiable (pas d'ennervement, bonne endurance, anticipant les dangers, ne mettant jamais le cheval en situation risquée, bref un leader sur lequel on peut compter), la relation n'apparait plus comme "dominant-dominé" mais comme une équipe. Ce n'est quand même qu'une apparence, car le cheval, s'il perd confiance dans son "humain" à une occasion ou une autre, reprendra les commandes pour éviter le danger qu'il perçoit (pas forcément un danger qui nous semble évident à nous). Il peut alors se "déconnecter" de son humain, ce qui nécessite un recadrage clair par ce dernier, sans quoi le cheval, voulant éviter un danger "équin" (joueurs de ping-pong, cour de récré, gros camion, poussette...), peut s'exposer à bien d'autres dangers "humains" (route, voie de chemin de fer, fossé...)
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
matwat
Habitué
Habitué
avatar

Régime alimentaire : VégétaLien
Messages : 279
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Dans ton cul ...

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Mer 7 Juil - 23:25

Citation :
Dans notre monde humanisé, un cheval qui se fait la malle au milieu des voitures est en danger de mort et peut causer la mort d'humains. Il y a donc des "ordres" qui doivent être clairs et que le cheval doit impérativement respecter, pour sa propre sécurité et celle de nos pairs. Donc dans certains cas l'obéissance est requise.
Citation :
Il peut alors se "déconnecter" de son humain, ce qui nécessite un recadrage clair par ce dernier, sans quoi le cheval, voulant éviter un danger "équin" (joueurs de ping-pong, cour de récré, gros camion, poussette...), peut s'exposer à bien d'autres dangers "humains" (route, voie de chemin de fer, fossé...)

Mais le cheval n'a rien à faire au milieu de tous les dangers de notre monde ...
Ça me fait penser à tous les gens qui justifie le meurtre de sanglier , de loup ou autre parce qu'ils peuvent causer des accidents de bagnoles , ou attaquer les troupeaux.
Mais tous ces animaux là n'ont pas demander à ce qu'on prenne toute la place et à ce qu'on se juge assez supérieur pour les prendre sous notre tutelle "bienveillante".

L'équitation c'est une forme d'asservissement pour un plaisir qui n'a rien d'obligatoire.
De l'esclavage ni plus ni moins ... bon on va encore parler d'anthropomorphisme ... moi je parlerai du spécisme occidental du à notre systeme moral judéo-chrétien qui voudrait nous placer comme des protecteur bienveillant , alors qu'on se contente simplement d'asservir pour nous prouver à nous même notre pseudo suppériorité...

Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 8 Juil - 0:45

Je suis d'accord sur le principe, à part que t'es un peu "rentre-dedans", car si tu as lu l'ensemble de ce que j'ai écrit tu verras que j'ai quand même un point de vue assez lucide sur la situation.

Le fait est que sans domestication, plus de chevaux ou presque. D'autant plus que comme pour les autres animaux domestiques, les chevaux sont sélectionnés et donc beaucoup moins rustiques que leurs ancêtres.

Donc on chouchoute ceux qui restent et on n'en reproduit plus? Absolument ok!
Reste que ceux qui sont là doivent vivre dans notre monde, ce pourquoi j'ai expliqué ce que tu as cité.
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 8 Juil - 0:47

(et faut quand même pas pousser, à comparer la justification d'abattage d'animaux avec celle d'enseigner aux chevaux des codes)
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
matwat
Habitué
Habitué
avatar

Régime alimentaire : VégétaLien
Messages : 279
Date d'inscription : 03/06/2010
Localisation : Dans ton cul ...

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 8 Juil - 1:53

On essait de leur rendre leur rusticité (le mot existe ?) , on les réintroduit de plus en plus dans une vie plus sauvage , et tente de leur rendre graduellement leur autonomie.
C'est pas un travail qui se fait en 1 an , mais pour en voir la fin il faudrait simplement commencer.

Sinon je pense que la sur-infantilisation des animaux , sert bien souvent à combler un fantasme de toute puissance.
On aime bien se prendre pour un gentil dieu veillant sur ses petites créations.

L'excuse de pas mal d'omnis en général c'est : " mais si on ne les mange plus les espéces vont disparaitre" ...
Ben euh non , il suffit de les ramener doucement vers une vie plus sauvage et naturel.

On a créé des animaux beaucoup plus fragile et dépendant, face auquels on peut se sentir bien suppérieur ...
Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Jeu 8 Juil - 21:06

Je ne crois pas dutout à un retour à la vie sauvage des chevaux. Jpense que tu n'as pas conscience de leurs besoins, ça suppose des terres immenses avec une végétation variée et des sols de qualités diverses.

Si d'un point de vue personnel je serais triste d'imaginer une Europe sans chevaux (enfin triste n'est pas le mot, c'est carrément me couper de mon instinct, mais ça serait compliqué à expliquer et de toute façon je ne serai pas là pour le voir), ça ne change rien au fait que je suis POUR leur disparition progressive (et naturelle) dans notre monde urbanisé et totalement inapte à répondre à leurs besoins.

Je te demanderais de me lire au lieu de monter au créneau, parce que l'excuse omni, je la connais et je ne la cautionne pas, donc arrête un petit peu d'ignorer ce que je pense au profit de ce que tu soupçonnes Wink

La reproduction, si tu as lu le topic auquel tu as participé, je suis absolument contre, donc tu prèches une convaincue Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
cobragm
Nouveau membre


Régime alimentaire : Omnivore
Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 13:38

Déjà bonjour à tous et je trouve se sujet super intéressant car moi même étant cavalier.
Même si je reconnait que l'équitation est une forme d'asservissement animal ton idée de réapprendre aux chevaux à vivre petit à petit à redevenir sauvage cela serait d'une complexité énorme car le cheval de nos jours n'est plus celui qui était libre autrefois sa morphologie et c'est besoin ne son plus en accord avec une liberté total.

De plus je pense comme STL si l'équitation et pratiqué d'une façon respectueuse en ménageant son cheval en le travaillant d'une façon seine depuis 1 an 1/2 je monte avec mon ancien prof d'eps au collège (formé a Saumur) et je revois tous se que j'ai appris en club comme les figures de dressage effectué seulement en utilisant le poids du corps et en minimisant au maximum l'utilisation des aides classiques enseigné en club et cela fait des miracles sur la jument aucun appui sur les mains, la jument se porte d'elle même et avance avec juste une pression de mollet donc je crois qu'il serai plus simple pour le cheval que la façon de monté enseigné en club soi revu et corrigé depuis le début et non pas une remise en liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 15:11

Citation :
j'ai appris en club comme les figures de dressage effectué seulement en
utilisant le poids du corps et en minimisant au maximum l'utilisation
des aides classiques enseigné en club et cela fait des miracles sur la
jument aucun appui sur les mains, la jument se porte d'elle même et
avance avec juste une pression de mollet donc je crois qu'il serai plus
simple pour le cheval que la façon de monté enseigné en club soi revu et
corrigé depuis le début et non pas une remise en liberté.


Le mal la dedans je trouve c'est que tu fais ca pour ton simple plaisir non ?
Le cheval si il ne le fait pas de lui même c'est qu'il n'y voit aucun interet, c'est comme faire des mirouettes aux orques, dauphins ect ... On mettre un éléphant la tête a l'envers, ce n'est que du spectacle destiné a divertir qu'un seul être : l'homme
Enfin, c'est mon point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Brooke Davis
Membre bavard
Membre bavard
avatar

Régime alimentaire : Végétarienne
Messages : 688
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 28
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 15:40

Clairette a écrit:
Citation :
j'ai appris en club comme les figures de dressage effectué seulement en
utilisant le poids du corps et en minimisant au maximum l'utilisation
des aides classiques enseigné en club et cela fait des miracles sur la
jument aucun appui sur les mains, la jument se porte d'elle même et
avance avec juste une pression de mollet donc je crois qu'il serai plus
simple pour le cheval que la façon de monté enseigné en club soi revu et
corrigé depuis le début et non pas une remise en liberté.


Le mal la dedans je trouve c'est que tu fais ca pour ton simple plaisir non ?
Le cheval si il ne le fait pas de lui même c'est qu'il n'y voit aucun interet, c'est comme faire des mirouettes aux orques, dauphins ect ... On mettre un éléphant la tête a l'envers, ce n'est que du spectacle destiné a divertir qu'un seul être : l'homme
Enfin, c'est mon point de vue

Ouais ben si on part dans ce sens là, quand on a un chien et qu'on le fait assoir/aller au panier, alors qu'il ne le fait pas de lui même, c'est une exploitation dans ce cas là non?
Revenir en haut Aller en bas
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 18:43

S'assoir pour un chien est une position naturelle, c'est pas comme si on lui demande de marcher sur 2 pattes pendant 2métres
Faut voir ce qu'on demande au cheval après
Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 18:54

Le dressage normalement, si on s'en tient à ce qui devrait être conservé dans l'équitation, c'est mettre en valeur, perfectionner les allures naturelles du cheval.
Le cavalier ne doit être qu'un faire valoir du cheval et non l'inverse.
Un bon cavalier doit s'effacer au profit de son cheval.

De vrais cavaliers comme ça... je crois qu'il n'y en a pas plus d'une dizaine au monde et Oliveira était un des plus grands, même si je n'adhère pas à toute son oeuvre, il a dit des phrases absolument essentielles, comme celle-ci :

"l'équitation, ce n'est pas la recherche du succès en public et l'autosatisfaction après les applaudissements, mais c'est le dialogue en tête à tête avec le cheval, la recherche de l'entente et de la perfection, qui sont les bases du dressage. "

Aaaah si tout le monde montait avec cet idéal en tête et tentait de s'en approcher, je pense que l'équitation serait déjà bien moins une exploitation.

De la même manière qu'un chien est "content" de faire plaisir à son humain, un cheval peut, s'il a été éduqué correctement, avec patience et écoute mais surtout logique et attention à son état émotionnel, prendre un réel plaisir à exécuter certains exercices.
J'ai beaucoup d'exemples de chevaux déballant tout ce qu'ils savaient, et qui aiment être applaudis. Ils comprennent que c'est ce qui est attendu d'eux et ils sentent l'état émotionnel des personnes l'entourant.
Aussi quand tout le monde est joyeux et les yeux plein d'admiration, de gentillesse et de respect, le cheval ressent tout ça et prend plaisir, recherche cette situation.

MAIS pour 1 cheval qui prend plaisir à évoluer avec les humains, 1000 au moins souffrent au quotidien, plus ou moins discrètement Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 18:59

Citation :
Le dressage normalement, si on s'en tient à ce qui devrait être conservé
dans l'équitation, c'est mettre en valeur, perfectionner les allures
naturelles du cheval.

Ok je comprend mieux, mais j'avoue ne pas trouver un intérêt a ca...
Mais je comprend qu'on puisse aimer.
Perso si j'avais un cheval mon but avec lui ne saurait pas de réussir a mettre en valeur ses atouts ou autre, mais avant tout faire des balades avec lui, et lui offrir une belle vie
Revenir en haut Aller en bas
STL
Membre curieux
Membre curieux
avatar

Régime alimentaire : vegetarien
Messages : 146
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 33
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 23:43

Clairette oui, mais dans ce cas il ne s'agit pas d'équitation Wink
La passion de l'équitation et celle des chevaux sont deux passions disctinctes. On peut avoir les deux, mais on se heurte (comme moi) à des paradoxes...
Après à voir comment on aime son cheval, si on fait passer l'une ou l'autre des deux passions en premier Wink

Mais bon l'équitation c'est aussi la recherche du mythe du centaure, c'est ne plus sentir ses jambes mais la percussion des pieds du cheval sur le sol, ne plus agir pour le diriger mais simplement penser à la direction, regarder dans ce sens et le cheval sent notre changement très léger de poids du corps qui va passer d'une fesse sur l'autre. C'est laisser la joie monter, sourire et sentir le cheval réceptif et accélérer, c'est laisser toute l'énergie redescendre en nous comme un soufflet, baisser le regard et sentir le cheval ralentir, s'arrêter comme s'il lisait nos pensées.
Ca ne devrait être que ça... et ça, c'est une relation qui me convient.
Mais ça n'est pas donné à tout le monde, tous les chevaux ne sont pas non plus réceptifs à ce point et les aléas de la vie altèrent parfois la qualité de la communication (douleurs, blessures, conditions de vie pas toujours parfaites, manque de temps de l'humain, ses sautes d'humeur etc etc)
Revenir en haut Aller en bas
http://chezfakir.blogspot.com
Luciole
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : Vgr->Vgl
Messages : 1457
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 33
Localisation : Pyrénées Atlantiques

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Dim 11 Juil - 23:55

STL a écrit:

Mais bon l'équitation c'est aussi la recherche du mythe du centaure, c'est ne plus sentir ses jambes mais la percussion des pieds du cheval sur le sol, ne plus agir pour le diriger mais simplement penser à la direction, regarder dans ce sens et le cheval sent notre changement très léger de poids du corps qui va passer d'une fesse sur l'autre. C'est laisser la joie monter, sourire et sentir le cheval réceptif et accélérer, c'est laisser toute l'énergie redescendre en nous comme un soufflet, baisser le regard et sentir le cheval ralentir, s'arrêter comme s'il lisait nos pensées.

J'adore ce passage!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://vegan-attitude.bbactif.com
cobragm
Nouveau membre


Régime alimentaire : Omnivore
Messages : 3
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Lun 12 Juil - 15:02

Certes je le fait pour mon plaisir personnel. Mais même si le cheval ne ferai jamais de lui même se qu'on fait quand on travail ensemble je ne suis pas d'accord pour dire qu'il n'éprouve aucune satisfaction car si elle ne supporterai vraiment pas le travail elle serai au près avec c'est 3 autres compagnon qui eux ne son plus de part leurs âge ou "mentalité" fait pour bosser 1h voir 2h (quand on se balade) par jour. Mais quand tu vois la jument arriver au galop quand tu viens la chercher en pâture et qu'elle sais que l'on va travailler je vois pas non plus ou est le mal.

Il suffit juste de trouver le bon système et mode de travail pour que le cheval aime travailler avec son cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Mer 14 Juil - 17:49

Citation :
Clairette oui, mais dans ce cas il ne s'agit pas
d'équitation
La passion de l'équitation et celle des chevaux sont
deux passions disctinctes. On peut avoir les deux, mais on se heurte
(comme moi) à des paradoxes...
Après à voir comment on aime son
cheval, si on fait passer l'une ou l'autre des deux passions en premier

D'accord je vois mieux maintenant, dsl c'est pas mon domaine :p

Citation :


Il suffit juste de trouver le bon système et mode de travail pour
que le cheval aime travailler avec son cavalier.

Oui c'est sur, ca marche pareil de ce coté avec les chiens au niveau de l'agility etc
Revenir en haut Aller en bas
Wonderland
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : omnivore light bientôt VGR
Messages : 51
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 29
Localisation : Region Parisienne

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Mer 14 Juil - 18:33

J'ai fait de l'agility, je ne suis jamais montée sur le dos de mon chien ni lui ai mis un mord dans la gueule... !
Je le faisais car c'était plus son plaisir que le mien (courir après mon chien n'était pas ce qui me plaisait le plus mais le voir s'éclater c'était top).

Bref moi j'ai dû mal avec l'équitation, car c'est avant tout un plaisir pour le cavalier.
e choix du mot "travail" est intéressant si on reprend son ethymologie : travail vient du mot latin tripalium qui était un instrument de torture romain .... !!!
Revenir en haut Aller en bas
Clairette
Membre à l'aise
Membre à l'aise
avatar

Régime alimentaire : Quasi végétalien
Messages : 547
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz

MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   Mer 14 Juil - 18:38

Faut voir ce qu'on te demande a l'agility, comme faire des slaloms entre les batons, les chiens la 1ère fois nous regarde quand même d'un drole d'air
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equitation... exploitation...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equitation... exploitation...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» exploitation idéale mais ....
» Recherche exploitation pour stage en elevage caprin
» Permis d'exploitation - servir des boissons alcoolisées à table
» Problème dans la recherche d'exploitation
» Numéro exploitation,n° detenteur,et indicatif de marquage...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vegan'Attitude :: Végé ? :: Etre Vegan-
Sauter vers: