Petit forum sympa qui vous rapproche de la nature, paradis des végéta*iens et écolos!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum a atteint les 100 membres!! Merci à tous de le faire vivre!!!

Partagez | 
 

 Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête

Aller en bas 
AuteurMessage
exeya
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : Végétalienne
Messages : 1798
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 33
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Jeu 20 Oct - 20:14

Etre vegan aujourd'hui signifie bannir de sa vie autant que cela est raisonnablement possible, tout ce qui a nécessité l'exploitation, la souffrance ou la mort d'un animal. Cela signifie, par extension, refuser tout ce qui nécessité l'exploitation, la souffrance ou la mort d'un être vivant sans son consentement.



Cela veut dire, concrètement, adopter un régime végétalien, c'est à dire ne rien manger de ce qui provient ou de ce qui est directement issu d'un animal, donc aucune viande, aucune volaille, aucun poisson, crustacé, ni mollusque, aucun insecte, ni miel, oeufs ou laitages. Cela implique aussi de refuser de porter du cuir, de la soie, du duvet ou de laine, de la fourrure, de ne pas utiliser d'outils, d'accessoires, ou des décorations à base d'animaux terrestres et marins tués pour l'homme.



Les vegans n'ont rien à voir avec tous les grands mouvements sectaires, politiques, religieux et autres, même s'ils semblent parfois dériver de ceux-ci. Cela prouve bien d'ailleurs que cette prise de conscience émerge de plus en plus dans les esprits, d'où qu'ils proviennent.



Etre vegan sous-entend prendre part à la responsabilité de l'amélioration du sort des animaux, de toutes les formes de vie, de cette planète, et, par conséquent, de tous les hommes aussi...



Dans l'état actuel des choses cela ne peut se faire sans la puissance d'un groupe de plus en plus fort... Il ne s'agit pas de corporatisme. Il s'agit de survie. On n'est pas en train de jouer. On n'est pas en train de suivre une mode ou un régime alimentaire.



Nous sommes simplement éveillés au fait que l'avenir de cette planète dépendra de notre capacité à réveiller les gens sur ce point : nous devons devenir véritablement humains et, soit aider, soit laisser en paix toutes les autres formes de vie. Nous devrions les préserver, les aimer, les récompenser et les remercier pour ce qu’elles sont et ce qu’elles font. Ceci d’autant plus que les animaux sont tellement joueurs, câlins, et davantage encore avec ceux qui prennent le temps de les observer, de les comprendre et les aimer ! ...



C'est pourquoi, lorsqu'il s'agit de veganisme, il faut mettre de côté toutes nos anciennes considérations très "omnivores" concernant les groupes, le corporatisme, l'argent, et toutes ces choses là. Nous sommes en train d'essayer d'éteindre un feu au sein d'un système qui l'alimente en permanence. Toute notre façon de penser provenant de ce système est donc à abandonner. Car elle est construite avec des modes de réflexion et des lois rigides provenant de lui, et destinées à le faire perdurer...



Ainsi, pour tout ce qui concerne le veganisme, peu importe qu'il s'agisse de démarches commerciales, qu'elles soient déclarées ou non, d'associations, de pédagogie ou de communautarisme. Il existe toutes sortes de gens et chacun pense différemment. Chacun peut penser et faire comme il veut, du moment que cela ne nuit à personne, animaux inclus.



En aucun cas la démarche d'un vegan peut nuire, bien au contraire. Elle ne peut que gêner celles et ceux qui souhaitent continuer à se nourrir de cadavres d'animaux, autorisant ainsi la torture et le meurtre de centaines de millions de vies quotidiennement, au détriment de toute la planète.



C'est pourquoi, pour promouvoir le veganisme, la fin justifie les moyens sachant que, quelque soient ceux-ci, cela sera toujours dans le sens de plus de survie pour le plus grand nombre. Car selon les principes même du veganisme, il est inconcevable d'enfermer, de torturer ou de tuer pour la cause vegan. En revanche, écarter pour empêcher de nuire ceux qui tuent ou contribuent à le faire, et uniquement ceux-là, oui, c'est envisageable à travers de nouvelles lois. Après tout il en existe bien pour les fumeurs. Pourquoi n'en existerait-il pas pour les carnivores ? Pourtant ceux-ci contribuent, pour la plupart sans le savoir, à nuire à notre bonne vieille Terre, bien plus que ne le font les fumeurs !!



Être vegan signifie littéralement ne jamais faire de mal à une mouche... Donc, pour le veganisme, et uniquement pour cette cause là, oui, la fin justifie les moyens.



Tel est mon point de vue et pardonnez-moi si je vous ai heurté en quoi que ce soit...



Mais réfléchissez bien à cela avant d'en être offusqué : accepter de se nourrir de cadavres d'animaux est un crime bien plus grand contre l'humanité que de tuer des hommes ou de pratiquer des génocides.



Car chaque individu appartenant à l'une des innombrables espèces animales fait naturellement bien plus que chacun d'entre nous pour la sauvegarde de cette planète.



Tous les animaux terrestres et marins forment une organisation parfaitement efficace pour dépolluer, assainir, réparer, recycler, ensemencer, développer et permettre à la nature terrestre d'exprimer toute sa beauté. Si les hommes étaient pour le moins strictement végétariens et ne faisaient que polluer la planète en tachant d'épargner tout animal autant qu'il est raisonnablement possible de le faire, nous n'en serions pas à nous questionner sur son avenir écologique. Car les animaux sont les jardiniers de la Terre. Leur existence permet de corriger tous les dégâts que l'on peut y faire, à condition qu'on les laisse vivre, tous, et non pas seulement quelques uns. Si l'on n'intervenait pas dans leurs vies, ils se réguleraient parfaitement et ne pulluleraient pas partout, comme certains le craignent. D'ailleurs ceux qui ont peur de cela sont les éleveurs d'animaux destinés à l'alimentation humaine, ou bien encore les chasseurs. Ils craignent, par exemple, que les renards ou les loups dévorent leurs poules, leur cochons ou leurs gibiers !



En bannissant les animaux de notre alimentation, nous pourrions tous vivre à nouveau en parfaite harmonie avec les espèces animales... Elles nous sont bien plus utiles vivantes que mangées !



Car tous les animaux terrestres et marins permettraient aux hommes de vivre bien, sur une planète saine, dans des corps sains, et donc des esprit sains, si la folie de les considérer comme des objets nutritifs, puis de les manger ne s'était emparée de nous... Que penserions-nous de comédiens qui tueraient pour les manger tous les accessoiristes, les décorateurs et les artistes ayant contribués en coulisse à établir puis à entretenir leur scène ? Nous penserions qu'ils sont fous. Or que font les hommes avec les animaux ?



Ainsi chaque animal que nous mangeons, chaque souffrance que nous causons dans le monde animal, est un crime contre l'humanité bien plus grand que celui de s'attaquer aux hommes. Car ce crime là finira bien par faire disparaitre toute l'humanité, inéluctablement.



Or, les animaux ne demanderaient sans doute pas mieux que d’offrir à l’Homme une partie de leurs productions naturelles, en échange d’une vie meilleure et plus sûre. Néanmoins, l’Homme, pour sa course effrénée vers plus de rentabilité dans la production industrielle, a perdu de vue la notion d’échange correct indispensable à tout être vivant pour sa survie. Au lieu d’une relation saine, il a établi une relation criminelle avec les animaux. C’est à dire qu’il prend, sans rien donner en contrepartie, à part plus de malheurs et de souffrances pour ces vies qu'il spolie.



Dans cette période de l'humanité et compte tenu de la situation de dégradation avancée de la planète, il n'existe qu'une seule réponse valable à long terme pour sauver notre avenir : l'humanité DOIT devenir vegan. C'est le geste le plus écologique, le plus efficace et le plus simple que nous puissions faire. Toute autre tentative pour sauver la planète est perdue d'avance si cette condition n'est pas remplie au préalable.



Car être vegan implique d'avoir conscience de tout cela et, en conséquence, de notre lourde responsabilité individuelle dans l'état actuel de ce monde. Cela nous engage à permettre à la vie de reprendre le dessus pour qu'elle répare nos erreurs et nos crimes à son égard. C'est encore possible, du moins nous l'espérons. Peut-être n'avons nous pas encore atteint le point de non-retour, mais rien n'est moins sûr. Car des espèces entières d'animaux ont déjà disparues par la faute des hommes, entrainant probablement un affaiblissement considérable dans les rangs de celles et ceux qui travaillent encore sans cesse naturellement pour la survie de cette planète. Je parle des animaux.



Etre vegan implique mettre de côté nos petits caprices de goûts et nos envies gustatives pour permettre la survie des seuls êtres vivants qui peuvent encore peut-être sauver notre futur, bien plus et bien mieux que toutes nos démarches soi-disant écologiques.



Cela signifie aussi briser une fois pour toutes ce cycle infernal dans lequel nous sommes plongés depuis la nuit des temps, à savoir qu'il faut exploiter, tuer ou faire souffrir pour vivre. Cela n'est pas nécessaire. Pas pour les êtres humains. C'est un gros mensonge sur lequel tout notre système est construit et auquel nous participons en premier lieu par notre alimentation. Or celle-ci nous a été imposée dans notre enfance, sans qu'il ne nous soit possible d'y réfléchir ni de choisir notre façon de nous nourrir et de vivre.



Nous ne sommes pas nés pour tuer. Nous ne sommes pas nés pour exploiter, ni faire souffrir. Ça, c'est ce qui nous a été imposé.



Nous pouvons nous affranchir de ce mode de pensée et de vie. Cela commence par notre assiette.



Personne n'a dit que cela devait être facile. Il n'est pas facile de s'affranchir de milliers d'années d'esclavagisme mental dont nous sommes tous co-responsables. Il n'est pas facile de lutter à contre courant. Il n'est pas facile d'être véritablement humain. Beaucoup chutent en chemin dans leurs tentatives pour y parvenir. Nous sommes des pionniers et devons assumer cela.



Pourtant les vegans, par leur mode de pensé et leur vie quotidienne, s'efforcent de s'affranchir du côté sombre de notre société.



Celle-ci est dite "civilisée". Elle est pourtant bâtie sur l'exploitation, la souffrance et la mort de milliards de vies quotidiennement assassinées dans l'indifférence générale...



Notre société souffre de torturer et tuer des vies essentielles pour notre survie à tous, et ne s'en rend même pas compte. Pour chaque animal que nous mangeons, c'est de la souffrance et de la mort que nous avalons. C'est de la violence que nous emmagasinons et qui ressurgira tôt ou tard. Ainsi des milliards de femmes et d'hommes expriment la violence, souffrent et se sentent torturés intérieurement sans savoir pourquoi.



Notre société continue de s'égarer en cherchant ailleurs l'explication de tous les paradoxes et les maux dont l'humanité est affublée et, par cela, accablée depuis la nuit des temps.



Pourtant la solution est simple : commencez par refuser vous-même, dans votre vie quotidienne, tout ce qui a nécessité l'exploitation, la souffrance ou la mort sans son consentement, de tout être vivant.



Ainsi votre sensibilité et votre véritable humanité enfouie ressurgiront peu à peu, et tout ce qui est dit ici vous apparaitra clairement. Car vous ne penserez plus en étant ensevelis par des montagnes d'explications insensées destinées à justifier votre vie innocemment irresponsable, injuste et cruelle.



Cette vie là, on nous l'a imposée, et, par ignorance, par faiblesse, ou par résignation, nous l'avons accepté. Pourtant, nous pouvons, chacun, individuellement y faire quelque chose et, ainsi, l'améliorer.



Il n'est pas extrémiste de vouloir faire cesser toute consommation d'animaux. Car est-ce extrémiste que de vouloir faire cesser la souffrance et la mort ? Parler d'extrémisme dans ce cas, c'est oublier un peu vite que nous parlons de millions de vies assassinées quotidiennement dans les abattoirs et ailleurs. Est-ce extrémiste de vouloir faire cesser ces crimes ? Ça n'est pas parce que toute l'humanité n'est pas encore éveillée au fait qu'un animal tué est un crime envers la vie, que ça n'en n'est pas moins un crime. Les animaux méritent de vivre et peupler notre planète bien plus que nous, en raison de ce qu'ils lui apportent.



Est-ce que ceux qui souhaitaient faire abolir l'esclavage étaient des extrémistes ? Avec cette façon de voir les choses, toutes les lois contre la criminalité le seraient aussi. Car avec un tel point de vue, pourquoi ne pas permettre aux gens de s'entretuer de temps en temps, cela paraitrait moins "extrémiste", n'est-ce pas ?



Il est temps de considérer les animaux comme des êtres vivants, à part entière, qui méritent le droit à la vie tout comme nous à la notre. A chaque animal tué par l'Homme, c'est l'humanité toute entière qui recule.



Il faut cesser les discours qui consistent à dire que nous sommes des animaux et que ceux-ci se mangent entre eux... Si nous sommes des animaux, alors soyons le vraiment. Retournons à l'Age de Pierre et abandonnons nos maisons, nos voitures, nos systèmes électroniques de communications, comme Facebook par exemple ! Il est ridicule d'écrire encore que nous sommes des animaux à travers le clavier d'un ordinateur. Non, nous ne sommes plus des animaux. Et notre grandeur consiste maintenant à leur permettre d'évoluer eux aussi, pas à les déchiqueter et à les manger sous prétexte que c'est ce qu'ils font entre eux. Car nos enfants aussi se martyrisent dans les cours de récréations. Nous qui sommes adultes, devons nous aussi les martyriser sous ce même prétexte ?



Pour ce qui concerne aider les animaux, saviez vous qu'il est possible d'aider par exemple les grandes espèces carnivores en voies de disparition en les rendant végétariennes ? Tous les grands animaux carnivores ou presque, peuvent être rendus végétariens. C'est un fait ignoré de la plupart des humains, mais c'est pourtant le cas. Cela ne se fait pas en un clin d'oeil, mais c'est possible. C'est dans ce genre de démarches que les hommes pourraient par exemple aider les espèces en voie de disparition. Car Dame Nature ne tolère pas les grands prédateurs. Lorsqu'une espèce atteint une certaine taille ou une certaine puissance, elle devient végétarienne. Les espèces qui ont raté ce coche dans le cours de leur évolution sont en voie de disparition. Et c'est logique. Car la Nature ne prendrait pas le risque de laisser des espèces devenues trop puissantes détruire le fruits des milliards d'années d'évolution de toutes les autres espèces. Ainsi Dame Nature envisage peut-être la disparition de l'espèce humaine, l'espèce la plus puissante et destructrice, qui semble avoir raté ce coche aussi ! A moins, peut-être, que nous ne nous ressaisissions...



Saviez vous également que les animaux domestiques adoptés (et non pas achetés) par les vegans sont végétaliens aussi et vivent en parfaite santé ? Ils ont l'air très heureux. Avez vous déjà vu un chien ou un chat se jeter sur des bananes ou des raisins qu'on lui présente à manger ? Je vous suggère de découvrir cela. Cela vous permettra de saisir que le comportement animal n'est pas immuable. Il est directement soumis à l'influence des hommes. L'animal suit l'état intérieur de l'homme qu'il a adopté pour maitre. Ainsi l'espèce humaine pourrait devenir un vrai maître empli de sagesse pour tous les animaux en leur permettant d'évoluer aussi. Les hommes n'ont pas été de vrais maîtres, dans le bon sens du terme, pour les espèces animales jusqu'à maintenant. Il est temps qu'ils assument cette fonction...



Réveillez vous. Les vegans sont là pour vous sortir du jeu irresponsable, injuste et cruel, auquel nous participons tous depuis trop longtemps. Vous pouvez agir pour y mettre fin, à votre échelle. C'est tellement simple !



Vous pouvez faire beaucoup d'autres choses aussi si vous le désirez. Mais si vous ne devenez pas au minimum végétarien, en refusant, pour le moins, tout ce qui provient de la mort d'un être vivant, vous serez toujours la victime du monde que l'on vous a imposé, et celui-ci court à sa perte.



Réfléchissez bien à cela. Ne vous laissez pas abattre par l'utopie que cela semble représenter. Ne pensez pas que c'est impossible. Evitez de croire un peu trop facilement toutes les "justifications" qui vous ont permis de vivre dans l'insouciance de cette question. Vous êtes maitre et responsable de ce que vous mangez !! Ne vous cachez pas derrière l'idée que cela est impossible pour tout le monde, qu'il y a des hommes, des peuples et des régions pour lesquels c'est une utopie irréalisable. Lorsque les hommes seront mûrs pour comprendre leur responsabilité dans la vie qu'ils mènent, ils s'adapteront et trouveront des solutions, où qu'ils soient. Donc ne vous préoccupez pas des autres. Est-ce que vous-même le pouvez ? Certainement. Si vous percevez la justesse de ces propos, commencez par vous. Les autres suivront tôt ou tard. Mais de grâce, commencez par vous et ne vous cachez plus derrière ceux qui ne pourraient éventuellement pas nous suivre. Tout ce qui est dit sur la nécessité de manger de la viande est complètement faux. Nous sommes des dizaines de millions à le prouver quotidiennement.



Ne prenez pas non plus l'exemple des peuples soi-disant végétariens pour justifier le fait de ne pas l'être. Ces peuples là ne le sont pas dans le sens où nous l'entendons. Leur végétarisme leur a été imposé par une religion, avec tous les paradoxes et les aberrations que peuvent générer les religions. Commencez donc à penser par vous-même et affranchissez vous de tout esclavagisme mental issu de ce que l'on vous a imposé depuis votre enfance par le biais de la nourriture...



Nous sommes des millions à prouver que la viande n'est pas du tout indispensable à l'alimentation humaine, bien au contraire. Tous les discours insensés destinés à faire croire l'inverse ne sont que des justifications que les hommes ont puisés dans leur folie et qui les conduits indirectement à perpétrer ces massacres quotidiens dans l'indifférence générale. Ce sont des justifications qui les conforte dans des vies innocemment irresponsables, injustes et cruelles.



Il est temps pour ceux qui justifient le fait de manger de la viande, qu'ils comprennent qu'ils ont été noyés dans des explications irrationnelles, et qu'en raison de cela, ils mènent des existences correspondantes à leurs habitudes alimentaires. Les vies des omnivores sont malheureusement des vies de criminels qui s'ignorent. Et les criminels, comme tout un chacun, ont besoin de justifier leurs erreurs aussi pour pouvoir continuer à vivre. Le principe de la "justification", qu'elle soit vrai ou fausse, est le seul mécanisme qui permet à l'esprit de survivre. Ainsi nous devons tous avoir raison pour mener nos existences. Autrement nous succomberions très vite. Prenons conscience de cela.



Aucun enfant ne voudrait de la mort d'un être vivant s'il était bien conscient que c'est de cela dont il est responsable en mangeant de la viande. Tout enfant auquel l'on explique bien les choses souhaite devenir végétarien et le resterait si ses parents, soutenus par le système dans lequel nous baignons, ne les encourageaient pas à abandonner cette idée. Nous sommes tous passés par cette crise de conscience dans notre enfance et l'avons très vite occulté. Les enfants aiment naturellement les animaux et la présence de ceux-ci parmi eux leur est thérapeutique.



Ainsi, à notre l’échelle individuelle, c’est là que tout à commencé : dès le premier instant où nous avons mangé un morceau de viande qui nous a parut délicieux, sans pouvoir réfléchir aux conséquences immenses de ce geste plein de significations destructrices incommensurables. A cet instant même, sans nous en rendre compte, nous avons accepté l’idée que la mort d’un être vivant puisse être provoquée par une toute autre raison que naturelle ou accidentelle.



Pourquoi s'étonner alors de l'état de la planète et de celui des hommes, conséquence directe de ce système inhumain ? Pourquoi s'étonner de la déchéance morale de milliards d'êtres humains, puisque dès l'enfance, on a étouffé en eux cette part d’humanité ? Comment ose t-on condamner l'oppression qu'exercent certaines religions, ethnies ou nations sur d'autres, alors que, par bien des façons, nous soutenons ce phénomène depuis toujours et de manière plus cruelle encore, envers les espèces animales ? La civilisation espère t-elle vraiment connaître un jour la quiétude, la fin de toute criminalité ou de folie ? Espère t-elle profiter de la joie que ce sont censées procurer l’abondance et la prospérité, si elle continue à se nourrir et fonder son existence sur les décombres des dizaines de millions de cadavres quotidiens, et des souffrances monstrueuses qui proviennent d’êtres vivants que sont les animaux ?



C'est ce que les vegans cherchent à nous rappeler, afin que nous rompions avec ce cycle infernal perpétué aussi, et surtout, par notre alimentation. On a le coeur et l'esprit bien légers quand on décide une bonne fois pour toutes de ne plus cautionner en aucune façon les souffrances et les morts que causent notre alimentation carnée. C'est un sentiment de bien être difficilement compréhensible pour celles et ceux qui n'ont pas encore franchis ce pas.



C'est pourquoi je vous souhaite de vous réveiller très bientôt pour connaitre cet état de sérénité intérieure, et ainsi, de renforcer nos rangs. Vous contribuerez à l'établissement d'un monde plus juste, plus sain, et plus acceptable pour tout le monde. Il est très simple de devenir végan. Rapprochez vous de personnes qui le sont déjà. Elles sont très sociables. Elles se retrouvent souvent et adorent partager leur quotidien. De plus en plus de petits groupes d'amis vegans se forment dans la plupart des grandes villes. Rejoignez-les. Ne restez pas seuls. Le principe même d'être vegan est de se sentir connecté, à la vie, à la terre, aux humains, à toutes les formes de vies... Copiez ce lien dans votre navigateur et regardez cette vidéo jusqu'au bout :



https://www.youtube.com/watch?v=jBgHBk3BTW8



Quoiqu'on en dise et quoi qu'on en pense, il est cruel et destructeur de faire souffrir, tuer ou exploiter des animaux pour quelque raison que ce soit. Cessons d’en manger. Cessons d’en porter. La Terre, et tous les êtres vivants ont désespérément besoin de gens qui comprennent ce message.



Nous devons comprendre que notre propre liberté commence par celle des animaux. Ils sont la clé de notre humanité, de toute l’humanité. C'est tellement simple et évident que personne n'y songe vraiment. Cette Cause est celle qui sous tend toutes les autres. Car tant que les hommes tenterons de résoudre leurs problèmes sans avoir réglé celui-ci d'abord, ils ne feront que s'en éloigner davantage, essayant ainsi à chaque fois d'éteindre des feux avec des produits inflammables ! ...



Mais s'il est trop tard pour vous, si votre sensibilité est trop enfouie pour vous permettre de comprendre ce message, laissez donc agir ceux qui tentent d'oeuvrer pour que vos enfants puissent vivre encore longtemps sur cette planète. Reconnaissez simplement que notre philosophie de vie est juste et très bénéfique, même s'il vous parait impossible de l'appliquer. Evitez de nous barrer la route par votre attitude défaitiste, vos sarcasmes et vos moqueries.



Les vegans, et tous les VG (végétariens, végétaliens et vegans) qui le sont devenus par eux-mêmes pour toutes ces raisons là, sont des êtres précieux. Ils représentent la crème de l'humanité, qu'ils en aient conscience ou non. En ce sens, ils ont une certaine responsabilité non seulement vis à vis d'eux-mêmes, mais aussi de tous ceux qui « dorment » encore. Qu'ils le veuillent ou non, les VG sont comme des points de lumière, des guides, pour l'humanité actuelle. Il ne leur manque plus qu’à trouver le moyen de s'exprimer correctement pour pouvoir être écoutés et entendus, sans subir ni antagonisme ni moquerie. Ils seront considérés alors comme des gens ayant des réponses très censées et constructives en matière d'Ecologie. Car presque tout le monde voudrait faire quelque chose pour notre planète, mais peu de gens savent quoi faire concrètement à leur échelle. Les VG offrent un point de vue simple qui peut pourtant soulager notre monde bien mieux que toutes les soi-disant grandes décisions politiques. Car les gens qui mangent de la viande et dont font partie nos élus, ne peuvent même plus voir ni comprendre l'évidence de cette solution pourtant simple aux problèmes de la terre, de l'eau et du ciel.



Respectez la vie, sous toutes ses formes, et vous la sentirez affluer de nouveau.



Bien à vous

MS





LIENS :

https://www.youtube.com/watch?v=jBgHBk3BTW8

http://www.vegetarisme.fr/vegetarien.php?content=vegetarien_ficheanatomiecomparee

http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Vegetariendenature.html

https://www.youtube.com/watch?v=9ivPJUypbVs&feature=share





LEXIQUE (selon le point de vue vegan) :

- VÉGÉTARIEN : quelqu'un qui refuse de la nourriture ayant nécessité la mort d'un animal.

- VÉGÉTALIEN : quelqu'un qui refuse de la nourriture qui a nécessité la souffrance ou la mort d'un animal.

- VEGAN : quelqu'un qui bannit de sa vie autant que possible, tout ce qui a nécessité l'exploitation, la souffrance ou la mort d'un animal, et par extension, de tout être vivant.

_________________
Exeya, administratrice

Produits de ménage et cosmétiques écologiques, économiques et non testés sur les animaux PROWIN
N'hésitez pas à me contacter!!


Mon groupe végé sur Facebook: ICI


Dernière édition par exeya le Ven 3 Fév - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilie
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : végétarienne
Messages : 1552
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 28
Localisation : Limoges / Bar le Duc

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Jeu 2 Fév - 17:27

J'étais passé à côté de cet article. Je le trouve plutôt bien écrit et tellement vrai!

Je ne suis pas (encore) vegan, mais je comprends ce raisonnement.
Après chacun fait le pas qu'il peut faire. Il faudra encore bien du temps avant que chacun se rendent compte de tout cela. Manger un morceau de viande ou un hamburger reste quelque chose de totalement normal et inoffensif pour la plupart des gens malheureusement...
Peut être qu'un jour ça changera?
Revenir en haut Aller en bas
http://trop-de-silence.deviantart.com/
sevouille
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : Flexi
Messages : 52
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Jeu 2 Fév - 18:41

Embarassed mais dans cette phrase: "quelqu'un qui bannit de sa vie autant que possible" en parlant du Vegan le AUTANT QUE POSSIBLE..il veut dire quoi exactement...il prend en compte quelle impossibilité?
Revenir en haut Aller en bas
Nao
Gnome impliqué


Régime alimentaire : enfin végane !
Messages : 1013
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 33
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Jeu 2 Fév - 19:46

On ne peut pas être totalement végane. On risque toujours de marcher sur un insecte par exemple. Parfois, on n'a pas d'autre choix que de bouffer des médocs ou se faire vacciner et ni les médicaments, ni les vaccins sont véganes...
Manger végétalien est relativement simple, ne pas utiliser de produits cosmétiques testés ou contenant des produits animaux, ça reste faisable, ainsi que de bannir la laine, la soie et la peau de ses vêtements. Mais il y a des produits animaux là ou on n'imaginerait pas. A moins de vivre totalement en autarcie, on finit toujours par utiliser des produits animaux. Par exemple, j'ai lu je ne sais plus où qu'il y a des produits animaux dans les pneus. Est ce qu'on n'est pas végane si l'on prend le bus pour aller bosser ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalementbon.wordpress.com/
Lilie
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : végétarienne
Messages : 1552
Date d'inscription : 04/06/2010
Age : 28
Localisation : Limoges / Bar le Duc

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Jeu 2 Fév - 20:48

Il y a aussi de la gélatine dans les billets de banque ainsi que dans certains papiers..
Revenir en haut Aller en bas
http://trop-de-silence.deviantart.com/
Luffy_Mugiwara
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : Végétarien
Messages : 51
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Ven 3 Fév - 16:49

Lilie a écrit:
Il y a aussi de la gélatine dans les billets de banque ainsi que dans certains papiers..

et ben on est pas rendu Wink

ya de la souffrance partout, le tout serait de la diminuer au maximum des possibilités.

(je pensais aussi aux bactéries qu'on tue quand on se lave Razz
les pauvres pitites bactéries ^^)

Lilie a écrit:

J'étais passé à côté de cet article. Je le trouve plutôt bien écrit et tellement vrai!

Je ne suis pas (encore) vegan, mais je comprends ce raisonnement

totally agreed pouce
Revenir en haut Aller en bas
exeya
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : Végétalienne
Messages : 1798
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 33
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Ven 3 Fév - 23:37

Oui, voilà, faire le maximum que l'on peux, chaque jour c'est déjà énooooorme cheers

_________________
Exeya, administratrice

Produits de ménage et cosmétiques écologiques, économiques et non testés sur les animaux PROWIN
N'hésitez pas à me contacter!!


Mon groupe végé sur Facebook: ICI
Revenir en haut Aller en bas
Luffy_Mugiwara
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : Végétarien
Messages : 51
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Dim 5 Fév - 13:19

exeya a écrit:
Oui, voilà, faire le maximum que l'on peux, chaque jour c'est déjà énooooorme cheers

Vers l'excellence, et au delàààààà ....

(oula faut que j'arrête de ragarder Toy Story avant de dormir Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Armoise
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : Vegan
Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Dim 5 Fév - 21:57

haha Luffy.
oui on ne sera pas parfaits, c'est quasi impossible dans le monde actuel... mais faire le maximum applicable au quotidien, et etre conscient
de ce qui ne va pas autour de nous, c'est immense, savoir qu'on peut s'améliorer aussi... se remettre en question...
Revenir en haut Aller en bas
Zoltan
Nouveau membre
avatar

Régime alimentaire : Vegan :)
Messages : 10
Date d'inscription : 05/07/2011

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Lun 6 Fév - 17:26

Super, oui c'est tellement bien de tendre vers le veganisme puis de devenir vegan :)
voici un lien qui s'apparente au titre du topic, mais s'ils parlent aussi pas mal de végétarisme tout court ça n’empêche qu'être vegan c'est encore mieux Wink
Revenir en haut Aller en bas
exeya
Gnome impliqué
avatar

Régime alimentaire : Végétalienne
Messages : 1798
Date d'inscription : 10/05/2010
Age : 33
Localisation : Alsace (68)

MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   Lun 6 Fév - 17:34

Coucou Zoltan. Merci de venir te présenter ICI avant de poster sur le fofo. Se sera plus simple de te connaitre Wink

_________________
Exeya, administratrice

Produits de ménage et cosmétiques écologiques, économiques et non testés sur les animaux PROWIN
N'hésitez pas à me contacter!!


Mon groupe végé sur Facebook: ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre vegan est une nécessité vitale pour toute la planête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espace vitale
» MISE A JOUR - Le permis de conduire international est maintenant obligatoire pour toute personne désirant conduire un véhicule en Floride...
» Sujet déplacé : Des étagères pour toute l'année. Créé par MC
» Recherche store pour fenêtre de toit
» Antivol...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vegan'Attitude :: Végé ? :: Etre Vegan-
Sauter vers: